Actualités

Chaire de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur


Découvrez la ligne du temps créée pour illustrer chronologiquement les nombreux projets menés à la Chaire de recherche depuis sa création en 2018. Ces projets sont dirigés par la titulaire de la Chaire de recherche, Manon Bergeron, ou des chercheur.es membres de la Chaire.

C’est avec enthousiasme que la Chaire de recherche vous partage dans une infographie les plus grandes réalisations de ses cinq premières années! Cinq années d’observation, d’évaluation et de mobilisation sous la direction d’une titulaire reconnue dans son domaine! Cinq années de mobilisation de chercheur.es, d’étudiant.es et de partenaires dans divers projets contribuant à la prévention des VSSMES!

Cinq années de formation de la relève! Cinq années pour la diffusion des savoirs en prévention des VSSMES par la rédaction d’articles, la production d’outils de diffusion, la participation à des événements variés au Québec, au Canada et à l’international et encore plus!

Le 27 mars dernier a été marqué par la tenue d’un événement sur invitation rassemblant des chercheur.es, des étudiant.es et des partenaires institutionnels, communautaires et gouvernementaux participant aux travaux de la Chaire. Durant cet événement Célébration 5 ans de la Chaire, Manon Bergeron, titulaire de la Chaire de recherche, et son équipe ont eu le privilège de souligner les principaux travaux et leurs retombées au plan institutionnel, politique et social.



Lauréate du prix Thérèse Gouin-Décarie

Actualité : Récipiendaire Manon Bergeron - Titulaire de la Chaire de recherche. Crédit photo : Frédérique Ménard-Aubin.

Le prix Thérèse Gouin-Décarie est remis chaque année par l’ACFAS à un ou une chercheure dans le domaine des sciences humaines pour le rayonnement de son travail. C’est un prix d’un grand prestige pour un ou une chercheure qui permet également de valoriser le travail de recherche qui se fait en sciences humaines.

Cette année, la lauréate du prix Thérèse Gouin-Décarie est Manon Bergeron, la titulaire de la Chaire de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur (VSSMES). Dans les nombreuses lettres d’appui à sa candidature, ses pairs ont présenté une personne impliquée socialement et mobilisée dans le domaine de la recherche et de l’intervention en lien avec les violences sexistes et sexuelles.

On souligne également les avancées sociopolitiques importantes découlant de son travail en partenariat avec plusieurs collègues au courant des années. On rappelle également qu’elle est récipiendaire du prix Scientifique de l’année 2018 remis par Radio-Canada, un prix qui a été remis pour la première fois en 30 ans à une chercheure en sciences humaines.

« Cette reconnaissance, je l’accueille avec fierté et je la partage avec un grand nombre de personnes alliées dans la prévention et la lutte contre les violences sexuelles, tout particulièrement avec des chercheures, des intervenantes, des amies aussi. La recherche partenariale exige un investissement de temps pour développer et maintenir des collaborations positives. Le temps investi s’avère gagnant puisque ces liens partenariaux multiplient l’impact de mes travaux de recherche. Le sentiment de fierté provient essentiellement des retombées importantes, dont celles-ci : des milliers d’adolescent.es bénéficient d’un programme efficace de prévention des violences sexuelles dans les écoles secondaires, la Loi 22.1 adoptée au Québec intègre 14 des 15 recommandations de l’enquête ESSIMU, un grand nombre d’outils de sensibilisation ou de formations s’appuient sur les données issues de mes recherches. Ce prix ACFAS Thérèse Gouin-Décarie reflète le travail collectif et l’engagement féministe! » – Manon Bergeron

Dans les dernières années, Manon Bergeron, en collaboration avec plusieurs acteurs du milieu, a permis de fournir des recommandations multiples pour un environnement sain et sécuritaire en milieu d’enseignement supérieur par l’intermédiaire de plusieurs projets de recherche (ESSIMU, PIECES, ALLIANCE 2SLGBTQIA+ et plusieurs autres). Les impacts de ses travaux sont multiples : coconstruction du savoir en matière de violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur, publications d’articles scientifiques, d’infographies, d’outils et de guides, intégration de 14 des 15 recommandations du projet ESSIMU à la Loi 22.1 visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel en milieu d’enseignement supérieur, organisation du premier symposium canadien sur les violences sexuelles en milieu d’enseignement supérieur et bien plus encore!

À la lecture de tous ces accomplissements, il ne fait aucun doute que la chercheure et professeure Manon Bergeron est à la hauteur de ce prix.

Crédit photo de Manon Bergeron : Frédérique Ménard-Aubin.


Logo 5 ans de la Chaire de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d'enseignement supérieur

Cinq ans, ça se célèbre !

Cette année, la Chaire souligne ces 5 années de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur! Ces dernières années ont été marquées par de multiples réalisations : coconstruction et mobilisation des savoirs, articles scientifiques, rapports de recherche, infographies, formations, guides d’accompagnement, conférences et bien plus!

Novateurs, les projets partenariaux de la Chaire apportent un éclairage sur des enjeux dans le domaine des violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur, et améliorent la prévention auprès des communautés collégiales et universitaires.

Au courant de l’année 2023-2024, la Chaire organisera différents événements en collaboration avec des chercheur.es, des étudiant.es et des partenaires afin de poursuivre ce dialogue essentiel entre le milieu de la recherche et celui d’intervention. Le tout pour une prévention optimale des violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur par le partage de travaux de recherche et d’outils de prévention et de sensibilisation.

Pour ne rien manquer de cette année marquante, abonnez-vous à notre infolettre!

Manon Bergeron - Titulaire de la Chaire de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d'enseignement supérieur

Manon Bergeron, Titulaire de la Chaire

Crédit photo : Frédérique Ménard-Aubin