Actualités

Deuxième webconférence de la Chaire | Automne 22

Les étudiantes internationales sont considérées comme étant une population à plus à risque de vivre des violences sexuelles et certaines données empiriques soutiennent effectivement qu’elles en vivent davantage durant leurs études à l’étranger. Pour expliquer cela, certain.e.s suggèrent une vulnérabilité reliée à des déficits présents chez cette population. La présentation proposera une autre compréhension, à l’aide de données collectées auprès d’une population d’étudiantes de première année universitaire. Les résultats indiquent que le statut international confère temporairement une position sociale inférieure, qui exacerbe d’autres facteurs de risque. Des pistes d’intervention seront avancées à la lumière de la compréhension proposée.

Capsule vidéo sur les résultats de PIECES

Nouvelle capsule vidéo en lien avec les résultats PIECES !
La première capsule vidéo en lien avec les résultats PIECES !

Rapport de recherche de l’enquête PIECES : Violences sexuelles en milieu collégial au Québec


Série Violences et intersectionnalité



Fiche FOCUS


Publications